• Menu
  • Menu

Jours 40-41: Ceux qui se détendent dans la ville blanche

Arequipa, Pérou.

Jour 40: mardi 11 décembre 2018

Quel bonheur de se réveiller et pouvoir paresser au lit… On a dormi tellement profondément ! Il est 6h lorsqu’on ouvre les yeux et on est super reposés 🙂 (Si si promis… En voyage c’est bizarrement beaucoup moins compliqué de se réveiller…)

Petit déj’ de pancakes à la banane dans la cour de l’auberge, je tente de soigner mes 42 piqûres de moustique qui me grattent atrocement… On marche un peu comme des pingouins aujourd’hui, vive les courbatures ! Enfin, cela nous rassure de voir Julie, Martin, Charlène et Morgane, 4 Français croisés dans le Colca hier, grimacer lorsqu’ils descendent l’escalier. Eux ont une chambre à l’étage, nous au rez-de-chaussée ! Héhé 🙂

Au lieu de prendre le bus pour Cusco ce soir, comme prévu initialement, on a décidé de rester une journée supplémentaire à Arequipa, notamment pour faire une grosse lessive et profiter encore un peu plus de cette ville magnifique. Un petit skype plus tard, on fait des petites courses au supermarché à 2 blocs de notre auberge, et ce midi on se cuisine des crêpes… Encore ? Bah oui, faut bien finir le paquet de farine acheté avec Marcel et Marina en Bolivie… 😉

On avait prévu un après-midi tranquillou dans la cour de l’auberge à travailler sur le blog, mais voilà qu’il y a une panne de courant, et du coup plus de wifi ! Ben zut alors… Qu’à cela ne tienne, on change nos plans et on va visiter le couvent Santa Catalina. C’est un endroit splendide, aux murs peints en bleu, orange-rouge et blanc, des pots de géraniums partout, des citronnier… C’est super intéressant de voir de l’intérieur ce qui était l’habitat de ces nonnes coupées du monde !

La visite a duré plus de temps que ce que l’on pensait, et il est quasi 18h30 lorsqu’on ressort du couvent. On déambule dans les rues illuminées du centre ville… La Plaza de Armas est super belle, avec l’énorme basilique et ses lumières, la grande crèche et le sapin de Noël. Je ne m’habitue toujours pas à me balader en short alors qu’on voit des décos de Noël partout !

Hourra, on a trouvé un réparateur pour mon appareil photo ! Je le laisse chez ce type jusqu’à demain, en croisant les doigts pour qu’il arrive à débloquer l’objectif…

Un peu plus tard, on s’attable au resto Tanta. Ce soir, on se fait plaisir avec un super resto : ce n’est pas tous les jours qu’on a l’occasion de manger chez le chef péruvien le plus connu, Gaston Acurio ! Ce sera un rocotto relleno pour moi (la spécialité de la région, un gros piment farci à la viande), et un plat à base de poisson, leche de tigre et choclo pour Chris. Délicieux, on s’en lèche encore les babines, sans parler du dessert à la banane ! Miam, miam, et re-miam…

Jour 41: mercredi 12 décembre 2018

Petit déj’ pancake à la banane pour moi, pain et oeufs au plat pour Chris… On commence à s’y habituer, et on a l’impression d’être à la maison dans cette auberge. 🙂 Notre lessive est prête et nous attend à la réception… Oups, on a un peu abusé, nos affaires sont trop lourdes pour la petite balance portable de la gérante qui va jusqu’à 5kg !

Une bonne douche, puis on boucle nos sacs. On reste à l’auberge aujourd’hui, mais on doit quand même faire le check-out de la chambre à 10h !

C’est une journée bien tranquille aujourd’hui… On continue un peu le blog, je lis mon nouveau e-book acheté hier… Vers 13h, on fait un petit tour en ville pour aller récupérer mon appareil photo. Zut, le type n’a pas encore terminé ! Il nous dit que ça devrait être réparé pour 17h30… En attendant, on fait un petit tour au marché pour boire un incroyable jus de fruits (c’est décidé, je vais me lancer dans l’importation de fruits exotiques en rentrant en Suisse), puis retour à l’auberge… Le wifi capricieux a décidé de fonctionner cet après-midi, du coup on arrive à publier 3 articles d’un coup pour notre blog. Yeah !

A 17h, re-départ en ville : re-passage au marché pour acheter un pastel de papa (sorte de gratin dauphinois) et un arroz con pollo à l’emporter pour le trajet en bus. On fait ensuite un petit tour par la cathédrale car j’avais envie d’en voir l’intérieur, mais j’étais toujours en short !

Passage au petit boui-boui de réparation d’appareils photos, pour s’entendre dire que le type a trouvé l’origine du problème (le moteur de l’objectif est raide), mais n’a pas eu le temps de réparer… 20 soles (6 CHF) dans le vide, on espère trouver un meilleur réparateur à Cusco !

Retour à l’auberge au pas de course ; on charge nos sacs sur le dos et on prend un taxi jusqu’au terminal de bus. Pour cette nuit, on choisit la compagnie Cromotex, surtout parce que la vidéo de promotion contenait toute la troupe des candidates pour Miss Peru 2019. Comme le trajet n’est “que” de 10h, on se dit que Cruz del Sur (la meilleure compagnie de bus du Pérou) et ses prix plus élevés attendront un trajet qui en vaille vraiment la peine ! Ben on n’est pas déçus : Cromotex, c’est top (les futures miss avaient raison) ! Une petite couverture fournie, un bus nickel chrome, une hôtesse aux petits soins, et même un repas servi… On aura des restes pour demain, avec les mégas doses ramenées du marché !

Bonne nuit de bus, départ à 20h30 et arrivée prévue à Cusco à 6h30 demain matin !

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *